Myriam DEFOUR-BONCOMPAIN / Armel JULLIEN 11 Septembre – 31 Octobre 2021

11 Septembre – 31 Octobre 2021

«Elle défie la pesanteur, il se joue de la gravité.

Myriam Defour-Boncompain nous invite à faire rentrer chez nous un morceau de paysage:
on accroche à nos murs des branchages, on pose sur nos meubles des nuages.
Elle zoome, pointe le doigt sur ce qu’on ne regarde même plus.
Avisez la poésie du champ labouré, le mouvement subtil de la prairie,
les ondulations de l’eau contenue dans son lit.
Prenez la clef des champs et le temps de savourer la campagne.
La Terre, médium et sujet. Myriam modèle son propre vocabulaire.
 
Armel Jullien nous soumet des rébus, jeux de mots et d’images,
il fait appel à nos capacités de déduction.
Il y a ces détails qui déclenchent le récit, des indices qui sont le climax de ses tableaux.
Où a-t’il bien voulu nous emmener? Et tant pis si on se trompe de chemin,
nos errements le font sourire,
il sait l’autonomie de ses tableaux, qui, une fois révélés, lui échappent.
On se raccroche à la figure, motif incontournable.
L’humain est décortiqué, placé dans des collages kaléidoscopiques
qui lui font valoir de toutes les couleurs.
La Toile, support et sujet. Armel tisse sa propre mythologie.
                                                                                                                     Anna Michel
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *