Exposition Fragments | Allias | 19 Mai – 27 Juin

En exposition du 19 Mai au  27 Juin 2021

EXPOSITION FRAGMENTS

« Fragments », est le reflet d’une forme de maturité dans mon travail depuis le lancement de ma carrière en 2013.
Durant une dizaine d’années, j’ai arpenté les murs, en tant que graffeur, des pays d’Asie et d’Amérique du Sud, me nourrissant de leur culture, de leur histoire et de leur patrimoine.


J’ai observé des dizaines et des dizaines de mètres carrés de murs, analysant textures, couleurs, ainsi que la manière dont le passé y laisse sa trace.
Parallèlement, j’ai trouvé, dans l’histoire de l’art des piliers esthétiques qui influencent encore aujourd’hui l’art contemporain.

Dans ma production j’ai abordé successivement figuratif, le lettrage, l’abstrait et la calligraphie, puis introduit la représentation picturale de sculptures antiques par fragments, une manière d’évoquer une certaine fragilité et décadence de notre société en brisant des symboles.


Aujourd’hui, mon travail est le reflet de l’assimilation de ces différentes données. En peignant, je narre mon histoire et ce qui l’a parcourue. J’assemble des fragments de vie en assemblant des fragments picturaux et inversement. Il en résulte un métissage, une fusion à la fois temporelle et esthétique.

A PROPOS DE L' ARTISTE

ALLIAS est le nom de l’artiste drômois Valentin WALKER, né à LILLE en 1989. Il suit sa scolarité à CREST et commence à pratiquer l’art urbain dès l’âge de 16 ans. Pour ses premières expérimentations picturales il utilise les lieux abandonnés, les usines désaffectées de la région de CREST, et notamment la friche industrielle Vicat à Aouste sur Sye, détruite depuis une dizaine d’années. A partir de 2013 il se professionnalise à la suite d’un appel d’offre pour lequel il est retenu, et qui lui permet de réaliser son premier grand chantier (1000 m2 de décoration murale intérieure).

Globe trotter, il se nourrit de diverses influences culturelles et artistiques qui lui permettent de créer et de développer deux sortes d’univers qu’il intitule « Mecanic Calligraphic » et « Hybrid Graffiti ». Le premier, exécuté à la manière d’une écriture automatique en noir et blanc, évoque les engrenages, les rouages et les moteurs, le deuxième, coloré, combine lettres et fragments issus d’œuvres d’art d’origines et d’influences diverses.

Son travail à mi-chemin entre graffiti, art figuratif et art abstrait se compose de riches mélanges de couleurs et d’effets de matières sur des supports divers. Il accumule et mélange les références liées à l’histoire de l’art, à la calligraphie, au pop art et au graffiti où il trouve la vitalité et la spontanéité nécessaires à sa création.

“Mon travail est le reflet de mes expériences et de ma vision du monde. Dans mes œuvres, je veux traduire la richesse de nos cultures, la spontanéité et le geste dans la peinture. Je tiens également à porter un regard sur notre société et inviter le spectateur à se questionner sur le monde contemporain”. (Allias dixit)

Au cours de l’exposition qu’il nomme «Fragments», il nous propose de découvrir une rétrospective de ses 15 ans de travail créatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *